Portrait Zéro déchet: La ferme du bois Rosé

Portrait Zéro déchet: La ferme du bois Rosé

La ferme du bois Rosé… le nom nous fait rêver.

Le principe aussi, lisez donc la suite et vous comprendrez.

Derrière se cache Yoann.

Havrais pur souche, Yoann fait des études de Marketing et travaille ensuite comme assistant commercial à Harfleur. Il entend beaucoup parler d’écologie et plus particulièrement de « crise écologique ».

Reconnaissez-vous cette plante?

 

Cela l’interpelle: est ce les fesses posées sur sa chaise toute la journée qu’il va participer à améliorer le monde? Non.

Les betteraves en butte

C’est ainsi que Yoann part s’initier au maraîchage et à la permaculture (si vous souhaitez comprendre ce qu’est la permaculture, je vous invite à lire l’article de Reporterre ici), dans la belle ferme Jamato pendant 3 saisons: « je me suis découvert Hippie de l’agriculture ».

 

 

 

 

La permaculture mélange les espèces, la preuve en est avec cette photo où melon et basilic se mélange.

Les melons sont bientôt prêts!

Mais à un moment, les droits au chômage touchent à leur fin. Yoann devient informaticien dans une grande entreprise de la région.

C’est en 2017, qu’un ami l’appelle: « j’ai trouvé un terrain pour toi ».

Entre arbres et haies, une ancienne pépinière.

Les arbres sont protégés, interdiction de les abattre. Les agriculteurs traditionnels ne sont pas intéressés

Et si l’aventure commençait là: les Trois-Pierres ?

 

 

8 serres (dont 4 en culture pour cette première année)

« il a fallu apporter beaucoup de matières vivantes au sol, surtout dans les serres. Les sols étaient asséchés, dénaturés. »

Les buttes de permacultures

Yoann n’a pas de tracteur, il ne retourne pas la terre mais apporte de la matière organique sur son sol : compost, broyat, paillis. C’est le principe de la permaculture: « sur mon terrain: il y a de la vie ».

En quelques mois, avec l’aide de chantiers participatifs, les cultures sont en place et le lancement se fait cette année, en 2019.

Mais que propose la ferme du bois Rosé?

« beaucoup de petits fruits: fruits rouges, rhubarbe, chataîgnes… Les pommes (bio, ce qui est rare dans la région) et poires arrivent. Je cultive aussi des aromates et des légumes: tomates, courges, concombres, aubergines. Je cherche les variétés anciennes, non hybride »

et cette petite fleur, vous la reconnaissez?

Dans un démarche Zéro déchet, Yoann fait des confitures avec les fruits abîmés. Ils demandent aussi aux clients de ramener leur sac ou les barquettes pour les fruits.

Pour diversifier la faune et la flore et éviter les inondations, une marre creusée à la main est venu décorer le terrain: « je ne voyais pas l’intérêt de mettre une bâche plastique pour retenir l’eau ».

Ne soyez pas étonnés de ne pas voir le label bio sur sa ferme. Ce label est cher d’accès. Mais vous pouvez être sûr: à la ferme du bois rosé ZERO pesticides!

Où peut on acheter ses légumes?

Amap de Danton le mardi à 18H30

Fort de Tourneville le Mercredi de 16h30 à 18H30

et… SCOOP: c’est Yoann qui va fournir l’épicerie tant attendu du Bon endroit !

 

Yoann m’a gentillement offert de la menthe (la plus puissante du monde, je confirme!), du basilic, des tomates (un goût parfait!) et des pommes pour les compotes. Merci beaucoup!

Partager sur
1 Comment
  • Eloïse lachèvre
    Publié 18:53h, 22 août Répondre

    Bonjour, pour l’amap De danton comment ça ce passe ? Il y a une adhésion ? Et de quoi sont composés l’es panier ?

Laisser un commentaire