Pas le temps passer en mode Zéro Déchet : 10 astuces pour vous organiser

Pas le temps passer en mode Zéro Déchet : 10 astuces pour vous organiser

En ce moment c’est la phrase que j’entends le plus quand je demande aux gens ce qui les empêche de sauter le pas vers le Zéro Déchet: je n’ai pas le temps.

 

Astuce simple pour remplacer le film plastique

Ayant moi même tendance à utiliser cette réponse pour d’autres sujets, je me suis dit que j’allais reformuler ma phrase. Mon « je n’ai pas le temps » va se transformer en « ce n’est pas ma priorité« .

Car le temps on l’a. En plus ou moins grande quantité je vous l’accorde. Mais personne ne se retient 3 jours de faire pipi en répondant « je n’ai pas eu le temps ».

Et avec cette nouvelle réponse « ce n’est pas ma priorité », vous allez être amené à vous demander ce qu’est VOTRE priorité. Passer du temps en famille? Gagner de l’argent? Voir vos amis? Prendre soin de votre santé?

J’ai une bonne nouvelle! Derrière ce vilain mot ZERO DECHET (il fait peur non?), toutes vos priorités peuvent être comblées.

Comment? Vous êtes au bon endroit, je vais vous apporter des réponses dans cet article.

Avant toute chose, on va dédramatiser tout le monde: non, le Zéro Déchet n’existe pas. En tous cas, pas dans nos pays occidentalisés. On va plutôt parler de MINIMISER ses déchets. Et je vais vous dire un secret: ça ne se fait pas en une journée.

Non, minimiser ses déchets ça demande de changer ses habitudes et donc de revoir son organisation.

Voici quelques astuces pour passer simplement en mode ZD (pour les intimes) sans perdre de temps.

 

1/ Privilégiez les commerçants locaux

Même à la campagne, il existe des commerçants pas loin. Un boucher, un boulanger peut être même un poissonnier. Faire ses courses chez son commerçant, c’est l’occasion d’apprendre à le connaitre. Et lorsque vous lui demander s’il peut remplir votre boite ou bocal je peux vous dire que ce sera l’occasion que LUI vous connaisse. Car oui, vous aurez sûrement le droit à quelques questions la première fois. N’ayez pas peur de lui expliquer votre démarche, c’est l’occasion de le sensibiliser.

 

2/Avoir un sac avec des bocaux, boites et sac de vrac constamment dans sa voiture

Plus l’excuse du « j’ai oublié mon sac ». Préparez-vous 2 sac identiques avec 2 bocaux (1 petit, 1 grand), 2 grandes boites ou tup et 5 sacs de vracs. Si vous êtes en couple, cela permet que votre ami(e) ait aussi son sac en cas de courses imprévues. Oui, au départ c’est un investissement. Pour les bocaux: garder les pots de confiture ou demander à votre entourage de vous les garder. Il existe les grands pot le Parfait qui porte bien leur nom car ils sont PARFAIT pour le vrac (et la congélation), vous en trouvez à gogo sur les vides grenier. Pour les boites ou tup, plus compliqué d’en trouver d’occasion. Mais sont achats sera vite amorti si vous en prenez en inox ou verre car ils durent trèèèèèès longtemps. Concernant les sacs de vrac, vous pouvez les confectionner si vous avec l’âme couturière, ou trouver des sac à coulisse en vide grenier ou en acheter (à l’Ortiellerie PAR EXEMPLE).

Et en plus ils sont beaux !

 

3/ Repérez un magasin de vrac

Le site Consovrac est assez complet même s’il manque des adresses. En allant dans un magasin de vrac, vous êtes sûrs que vos contenants seront acceptés. Et en principe ces magasin vendent aussi un large choix de produits bio (fromage, fruits et légumes, produits d’entretien). Vous pouvez donc faire toutes vos courses d’épicerie et hygiène.

Et bonne nouvelle: l’Ortiellerie va vous présenter au fur et à mesure des acteurs bio et/ou Zéro Déchet en Normandie. Parce que certains ne sont pas connus de tous (et pourtant ils le méritent!) et que vous ne savez pas forcément où aller.

 

4/ Faites votre compost pour les déchets organiques

En appartement ou en maison c’est possible. Que vous ayez ou non un potager. L’objectif du compost n’est pas forcément de vous en servir comme engrais mais surtout de rendre à la terre ce qui lui appartient plutôt que de consommer de l’énergie à être incinéré.

En maison, certaines communautés d’Agglo, offrent aux habitant un composteur. Il suffit de les appeler pour le savoir. Vous en trouver aussi sur leboncoin, vous pouvez aussi en fabriquer. Sinon plan B: un trou dans le jardin. Chez nous c’est ce que nous avons. Quand nous avons acheté notre maison il y avait un endroit avec 4 petits mur de briques et le compost dedans. Nous avons gardé ce coin pour le compost et tout se passe bien.

En appartement, vous pouvez utiliser un seau sur votre balcon, et aller le vider dans un composteur communal ou dans des jardins potager. Si le seau vous rebute, j’ai découvert il y a peu les sac à composter Purebag, vous mettez les déchets dans le sac et hop ensuite vous pouvez même jeter le sac dans le compost.

 

5/ Faites participer les enfants

Si vous avez la chance d’avoir une cueillette à côté de chez vous, emmener vos enfants! Ce sera la sortie du weekend. On oublie à quel point les enfants sont heureux les mains dans la terre. Oui les courses sont un peu plus… animées! Mais vous leur apprenez d’où vient leur nourriture, et ça c’est précieux.

 

Glannage de pommes de terre en famille

De même, mettez les à contribution pour écosser les pois, éplucher la salade, faire un gâteau et même faire la lessive! Bien sûr adapter les tâches selon leur âge mais ma fille de bientôt 4 ans nous aide depuis son plus jeune âge !

Si vous n’avez pas d’enfants: prenez ceux des voisins ils vous remercieront!

 

6/ Faites maison ce que vous pouvez… et prenez en vrac ce que vous ne pouvez ( voulez) pas!

La lessive est facilement faisable par vous même (avec du savon de Marseille, de la cendre, du lierre…) mais si vous n’en avez pas envie sachez qu’il en existe en vrac parfois même en supermarché! Apporter votre ancien bidon de lessive et Hop l’affaire est dans le bidon.

 

7/ Cuisiner les épluchures

Afin de faire des économies, n’hésitez pas à cuisiner vos épluchures! Surprise assurée pour les invités et de nombreux repas gratuits à ajouter! Si vous ne savez pas quoi faire avec vos épluchures: regarder les recettes sur ce site ou réserver un atelier « cuisiner les plantes du jardin et autres recettes anti gaspi » pour apprendre tout en s’amusant avec l’Ortiellerie.

 

8/ Partez faire une promenade en mode cueillette sauvage

Sortie seul, en amoureux ou avec les enfants, les promenades en nature sont toujours une bonne idée (sauf quand il pleut averse sans Kway). Sur votre chemin, peut-etre croiserez vous du lierre pour faire votre lessive? Des orties pour une soupe ou une tarte? Des mûres pour le goûter?

 

Menthe et Thym

Attention toutefois à ne pas ramasser n’importe quelle plante sous risque de vous intoxiquer… Et pensez à bien les rincer au vinaigre blanc avant de les cuisiner :). Vous trouverez sur le site Les chemins de la nature pleins d’informations (et même des formations) à ce sujet.

 

Lévitation lors de notre promenade

 

9) Achetez d’occasion

C’est tellement simple d’acheter d’occasion avec internet! Leboncoin, vinted (mon site chouchou pour vendre mes vêtements, d’ailleurs voici mon compte). Et puis la balade en vide grenier le dimanche pour revenir avec des trésors! Vous pouvez TOUT trouver! Il faut parfois s’armer de patience pour trouver l’objet que nous voulons à tout prix, mais cela lui rajoute de la valeur quand enfin on LE trouve! Vous pouvez aussi lancer un appel à vos amis (en vrai ou via les réseaux socio) peut être ont ils ce que VOUS cherchez dans leurs placards. Hier par exemple, j’ai lancé un appel à mes amies pour trouver un tableau ardoise, l’une d’elle en avait un mais compliqué de le récupérer. Figurez vous que ce matin j’avais un RDV pro. On papote (étonnant, non, pour ceux qui me connaissent ?) puis on parle tapissage de fauteuil, j’arrive donc dans le garage pour voir le fauteuil en question et juste à côté: un tableau noir! Alors j’ai tenté de demandé si je pouvais l’emprunter pour demain. Et bien oui, et même pour toujours car il encombrait le garage. Je suis repartie en ayant fait une belle rencontre et avec un cadeau chargé de souvenir. Je vous le dis: MINIMISER ses déchets crée du LIEN!

 

10/ Remplacez le jetable par du lavable

Eponge, coton, sac à pain, Serviette hygiénique, sopalin. Il y a souvent un plan B pour remplacer le jetable. Allez y petit à petit, vous ne pourrez plus faire marche arrière! Et puis, l’Ortiellerie propose de super jolis cotons alors pourquoi s’en priver? (Non, je n’insiste pas!)

 

 

11/ Faire des achats groupés (bonus!)

Pourquoi ne pas imaginer que chaque semaine, une personne différente va faire les courses pour d’autres personnes?

Je m’explique: Vous vous réunissez chaque semaine avec vos amis. Un seul par semaine va faire les courses pour TOUS. Une soirée entre amis, l’occasion de passer un bon moment ensemble, vous récupérez vos courses (et lui remboursez hein!). Et la semaine d’après c’est un autre qui s’y colle. Comme ça vous ne faites les courses qu’une seule fois au lieu de 4 et vous voyez en même temps vos amis!

Elle n’est pas belle la vie ?

J’espère que ces quelques astuces vous donneront envie de sauter le pas. Petit à petit…

Partager sur
2 Commentaires
  • Dupont
    Publié 20:55h, 17 janvier Répondre

    Merci pour toutes ses bonnes idées j espere en avoir realisées une bonne partie pour le milieu d année .

    • l'Ortiellerie
      Publié 08:57h, 12 février Répondre

      Si vous avez besoin d’aide: n’hésitez pas!

Laisser un commentaire