Les pommes de terre sur gazon

Les pommes de terre sur gazon

« Des frites des frites des frites! », pourrait dire une famille historique célèbre (oui j’ai des références).

Mais pour avoir des frites il faut… Des PATATES! Bien vu!

Et la culture de pommes de terre, on ne va pas se mentir… ça peut être casse bonbon.

-> Retourner la terre

->Y déposer les PDT germées

->Butter au fur et à mesure

-> Partir à l’aventure à la fourche pour trouver les PDT nouvelles, en enfourcher au passage et en oublier certaines.

La bonne nouvelle? Il existe une solution pour les feignasses!

LA CULTURE DE PDT SUR GAZON!

Cette culture, en plus de ne demander aucun effort physique, ENRICHIt le sol!

Oui M’sieur Dame, c’est plus écolo 🙂

Alors pourquoi se priver?

Tu as un jardin? Tu as des PDT qui germent? ->Fait donc des PDT sur gazon!

La technique est SUPER simple:

  • Prendre les PDT germées (peu importe l’espèce, nous on a pris celle de la cueillette des 3 pierres qui avaient trop germées)
  • Déposer les PDT sur le sol, espacées de 30 cm environ
  • Recouvrir de compost (option), de terre (option)
  • Au fur et à mesure les recouvrir en alternant: tontes , pailles, fumier, compost..

Pour les récolter? Un jeu d’enfant!

Attendre que les pommes de terre aient fini leur floraison (ici vers début juillet on a commencé à prélever aux pied en recouvrant après), vers fin Juillet début Août selon le temps.

Fouiner sous le paillis avec ses mains et les voilà!

Ce qu’on a pensé de la récolte:

Notre récolte sachant qu’on avait déjà ramassé plusieurs kilos avant

vraiment simple, juste à pousser la paille, l’herbe et les PDT sont aux pieds. On a eu un bon rendement. Quelques pertes car les mulots en ont grignoté certaines (chacun sa croûte!) et d’autres ont noircies avec l’humidité. La perte représente très peu par rapport à la quantité récolté.

On ne les a pas pesé (on ne fait pas de concours^^). On verra juste si on tient tout l’hiver avec ce qu’on a pour ajuster l’année prochaine.

La conservation

Il faut ensuite les stocker à l’abris de la lumière, au sec, sur un lit de paille ou sur du papier journal.

Si vous ne disposez pas de cave, vous pouvez les stocker dans des caisses recouverte d’un tissus ou dans un sac de jute .

Le plus écologiquement parlant pour cette culture:

le sol n’a pas été abîmé, au contraire! Tout ce qu’on a ajouté sur le dessus des pommes de terre va venir enrichir notre sol.

 

Ce qui est sûr c’est que maintenant la PDT en terre c’est fini pour nous!

Et vous? Déjà fait? envie de tester?

Notre Pigeon Pioupiou veillait au grain!

Partager sur
Pas de commentaires

Laisser un commentaire